Stéphanie Brousse

Site internet créé par Stéphanie Brousse.

Enseignante en anglais, Stéphanie Brousse est âgée de 46 ans. En 2014, elle publie Tous Intelligents, Aider son enfant à l’école,  aux éditions Odile Jacob. 

Depuis, elle travaille aussi avec le réseau CANOPE, l'APEL, l'ISFEC, diverses Académies en tant que formatrice. En tant que conférencière, elle s'adresse aux parents d'élèves et aux étudiants dans les Grandes Ecoles. Quelques appels pour des formations dans les entreprises et un travail commun avec les chercheurs en neurosciences annoncent de belles collaborations.

Intelligences Multiples, Neurosciences Appliquées à l'Enseignement, Troubles des Apprentissages et développement de la confiance en soi, Pédagogie de Projet et Collaboration dans le Travail sont ses sujets d'expertise.

D'abord professeur d’anglais au lycée, au collège, en classes prépa et intervenante en anglais en école élémentaire, et après avoir travaillé sur l’intégration du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues chez deux éditeurs de manuels scolaires et para-scolaires, elle conduit en équipe l’application de la réforme du lycée dans son établissement scolaire puis décide de se spécialiser.

Férue de multimedia, elle a créé de façon artisanale un laboratoire de langues pour faciliter l’autonomie des élèves de CM1- CM2, 6e et 5e.

En 2014, outre la publication de son livre, elle crée la société QuizTIM et un site internet, quizTIM.com pour ouvrir à chaque personne la possibilité d’une consultation personnelle. Elle détermine à force de tests un algorithme afin qu’en répondant à un nombre de questions non négligeable, l’individu puisse se voir proposer un bilan de sa singularité.

A la suite de son livre Tous Intelligents, elle se spécialise pour se consacrer à l’étude des neurosciences de l’Education. S'en suivront des colloques et des congrès : Intelligences Mode d'Emploi (La Rochelle, Guadeloupe, Lyon) et Pourquoi l'Ecole?

Pour mettre les neurosciences et les intelligences multiples à l'épreuve, elle s'est engagée dans un collège accueillant des élèves à besoins particuliers. Plonger dans les Troubles des Apprentissages fut une belle leçon d'humilité. Après quelques essais, ce sont les élèves, comme toujours, qui ont guidé son nouvel apprentissage. 

De dyslexie en dyspraxie, en passant par la dysgraphie et la dyscalculie, elle a découvert le syndrôme dys-exécutif et mieux appréhendé non seulement les aménagements nécessaires à chacun et mais elle a aussi observé que les aménagements pédagogiques opportuns sont différents d'un élève à l'autre car le trouble dys- s'exprime différemment d'un élève à l'autre. En observant les compensations qu'effectuent les cerveaux des élèves qui n'automatisent que lentement certains apprentissages, elle a découvert tant de différences dans la manière de traiter l'information qu'elle peut affirmer que s'il existe des fonctions cognitives que l'on peut appeler Intelligences, il existe, en écho, une dysfonction pour chaque fonction. Elle développera tout cela dans son prochain livre.

Pour résumer et transmettre ses connaissances, elle s'est consacrée à la création de modules d'auto-formation de Neurosciences Appliquées. Ce sont de courtes sessions interactives qui permettent d'apprendre par soi-même sur internet, tout ce que le cerveau révèle et qui doit influencer notre manière d'enseigner. C'est un ensemble de Modules d'Apprentissage autonome qui propose des activités, des vidéos, des situations pour réfléchir à ce que les découvertes sur le cerveau nous engage à changer dans nos pratiques afin de réussir à prendre la meilleure posture pour guider les élèves vers l'autonomie.

Pourquoi les enseignants ont-ils besoin de savoir comment le cerveau des élèves fonctionne?

C'est très simple : Pour cela, le cerveau des élèves a un mode de fonctionnement, et il faut éviter beaucoup de pièges ancrés dans le vécu des enseignants. Réfléchir sur sa pratique, mieux se connaître pour mieux enseigner, c'est la proposition faite avec ces modules.

Avec un MOOC, les participants sont acteurs de leur apprentissage. Ils alternent information, compréhension, questionnement, et situations-problèmes. Apprendre en s'amusant et en agissant. Bientôt l'inscription sera possible ici, sur Quiztim.com.

Ce que l’on dit d’elle le plus souvent ?
« Mais je sais pas comment tu fais…avec 4 enfants ! »
Ce qu’elle en pense ?
Les enfants, tous les enfants sont source d'émerveillement et d'apprentissage!

 

 

Remerciements particuliers.

Pour créer le site internet QuizTIM.com, après en avoir défini le concept, Stéphanie BROUSSE s’est entourée de spécialistes dans leur domaine :

  • Thibault Destenaves, GonnaEat sarl, pour le développement du site : du premier au dernier conseil, création, tests....
  • Donatienne Durand, conseil littéraire, éditrice rigoureuse, Avi2lecture.
  • Laurence Cier, avocate, amie dévouée, BCRF, lors de la Création de l’entreprise. (à titre amical).
  • Clarisse Le Salver, cabinet Louisana, conseil en propriété industrielle, pour la rédaction des contrats divers.
  • Gilles Garnier, BAGS AGENCY, cross-channel and digital marketing, conseil marketing.
  • Yoann Amzallag, expertise comptable.

Tous les acteurs ayant participé à ce projet sont de dynamiques visionnaires, et je les remercie d’y avoir cru avec autant d’enthousiasme et de m’avoir patiemment accompagnée.